À propos de Cécile Doherty-Bigarra

À propos de Cécile Doherty-Bigarra

 Christy Turlington en Prada par Steven Klein pour le Vogue US d'octobre 2002

Christy Turlington en Prada par Steven Klein pour le Vogue US d'octobre 2002

Il y a quelques temps j’ai eu le plaisir de rencontrer Cécile au cours d’un atelier « Yoga et Ayurveda » qu’elle organisait dans les beaux studios d’Eléphant Paname, dans le 2ème arrondissement de Paris. J’ai pris du temps à me lancer dans l’écriture de cet article mais j’avais très envie de partager ce moment ainsi que tout ce que Cécile m’apporte depuis quelques années.

Parce qu’avant de la voir en chair et en os, c’était par l’intermédiaire d'Internet que je la suivais. Je l’avais d’abord découverte par son blog, Le Palais Savant, puis grâce à ses vidéos Youtube, à son compte Instagram et plus récemment grâce à sa newsletter mensuelle. Chaque message qu’elle envoie est plein de bonnes énergies et de bienveillance. Elle partage ses doutes comme ses projets, mais aussi ses pensées, pleines de sagesse, qui donnent envie d’avoir confiance en la vie quoi qu’il arrive.

Lors de cet après-midi, c’est avec son sourire communicatif et sa grande douceur qu’elle nous a accueilli. L’atelier était divisé en deux temps. La première partie était consacrée aux grands principes de la médecine ayurvédique, et la seconde à une pratique de yoga. Et bien que cette pratique ait été très complète, c’est la conversation autour de l’Ayurverda qui m’a le plus touchée. Cécile nous a invité à nous asseoir en tailleur autour d’elle, et à prendre des notes dans un petit carnet qu’elle nous avait conseillé d’apporter. C’était beau cet échange entre femmes, nous étions toutes à l’écoute des autres, prêtes à nous entraider.

Elle avait préparé un manifeste de l’Ayurveda, une médecine holistique ancestrale, encore utilisée majoritairement en Inde et qui se prend de plus en plus d'ampleur par chez nous, notamment grâce au yoga. Ce manifeste était articulé autour de 10 points principaux comme « le cosmos », « les saisons », « l’espèce », « nos ancêtres », « se nourrir », « communauté » …

C’est la partie sur nos ancêtres qui a le plus attiré mon attention ce jour-là. Il était question de mieux se connaître soi-même pour pouvoir donner plus aux autres. Cette idée inclut la connaissance de son histoire, de notre passé et celui de nos parents. Cécile conseillait d’être curieuse et de leur poser beaucoup de questions, en particulier sur les activités, la santé et l’humeur de nos mamans pendant leur grossesse. Elle rappelait aussi l’importance primordiale de pardonner à ses parents pour pouvoir s’ouvrir aux autres et aller de l'avant.

Elle a aussi abordé d’autres sujets qui m’ont fait sens. Par exemple, le besoin de communiquer avec les autres par le touché. Cécile parlait de l’énergie vitale, ojas, qui implique de câliner ceux qu’on aime pour se sentir bien. J’ai tendance à être tactile avec mes amis et si nous ne le sommes pas, j’ai l’impression que nos liens ne sont pas assez forts. J’essaie de me limiter de peur d’être mal interprétée mais cette conversation m’a déculpabilisée. C’est le mot en fait, déculpabiliser. C’est sans doute pour ça que j’étais très émue en quittant Cécile, elle m’a libérée de poids auxquels je ne prêtais même plus attention tant ils faisaient partie de moi. L’atelier entier était guidé par le fait de s’ouvrir, de comprendre ce qui nous ferme à nous-même, aux autres, aux projets, au futur- tout en prenant en compte de l'aspect cyclique de nos vies qui implique des hauts et des bas.

Allez donc jeter un coup d’œil à cette Cécile, elle vaut véritablement le détour. Pour vous mettre sur la voie, je vous ai préparé ci-dessous une courte sélection d'articles et de vidéos que j'apprécie beaucoup. Vous verrez que Cécile a beaucoup de chose à nous offrir aussi bien dans la vraie vie qu'à travers ses postes, je suis d'ailleurs impatiente de voir ce qu'elle nous réserve pour la suite, en particulier son livre qui est en cours d'écriture.

Et si vous la connaissez déjà et que vous hésitez à vous inscrire à une de ses retraites ou ateliers, allez-y, allez prendre du temps pour vous, vous ne le regretterez pas.

Le sens caché du cycle menstruel

La viande et la santé

Yoga pour prendre soin de TOI

Son expérience de 10 jours de méditation

À propos du style des Italiennes

À propos du style des Italiennes

Si c'est pour la bonne cause...

Si c'est pour la bonne cause...