À propos du style des Italiennes

À propos du style des Italiennes

Passion talons hauts et jupes midi.

 Giovanna Battaglia lors d'une fashion week new-yorkaise en 2017, par Sandra Semburg via Vogue Paris

Giovanna Battaglia lors d'une fashion week new-yorkaise en 2017, par Sandra Semburg via Vogue Paris

J’étais à Milan au début du mois de Juin et là-bas, ce n’est pas la ville qui m’a le plus marquée. C’est sans doute que je n’y suis pas restée assez longtemps - l’architecture de l’hyper centre, ses petits jardins cachés et les aperitivos au Spritz ne m'ont évidemment pas échappé. Loin de là. Mais ce sont plutôt les italiennes qui m’ont laissé le meilleur souvenir - leur allure m'est resté en tête et j'en rêve encore.

Toutes les femmes que j’ai rencontrées (et j’insiste, je parle des femmes et pas forcément des jeunes filles) m’ont rendue admirative de leur apparence. Et pourtant elles n’ont rien à voir avec l’archétype de la française sans cesse élevée au rang d’icône par les magazines ; longiligne presque androgyne, habillée de couleurs sobres ou simplement de noir, très minimaliste, l’incarnation du style etc etc… En y réfléchissant, j’ai l’impression qu’on ne parle pas assez des italiennes. Elles sont élancées, moins discrètes et incroyablement distinguées dans leurs gestes. Leur audace pour les associations d’imprimés et de couleurs est parfaitement dosée. Elles donnent en permanence l’impression d'être en route pour un événement tant elles sont élégantes. On retrouve souvent l’association d’une jupe au volume impeccable, arrivant sous le genou, mariée à un haut parfaitement coupé mais très simple comme une seconde peau, et le tout pimenté par une paire de talons vertigineux et colorés. Maintenant moi aussi je veux m’apprêter pour la moindre occasion, comme elles le font si bien. Moi aussi je veux porter des pièces imposantes et qu'on remarque à 100 mètres, comme si c'était un jeans. C’est plus facile à dire qu’à faire, alors en attendant je médite sur ces looks qui donnent envie de changer de nationalité, ou simplement de retourner à Milan.

 

Sélection obsession juillet 2017

Sélection obsession juillet 2017

À propos de Cécile Doherty-Bigarra

À propos de Cécile Doherty-Bigarra