Sélection obsession juillet 2017

Sélection obsession juillet 2017

 Mariage du rouge et du rose par  @pandorasykes  à Ibiza, Camille Rowe ( @fingermonkey ) en adepte du menocore au dernier show Dior, idem pour  @camillecharriere  qui en profite pour nous faire partager l’architecture portugaise qu’on confondrait presque avec un paysage grec. // sur la page d'accueil : vue depuis mon nouvel appartement, (© Pauline Brulez

Mariage du rouge et du rose par @pandorasykes à Ibiza, Camille Rowe (@fingermonkey) en adepte du menocore au dernier show Dior, idem pour @camillecharriere qui en profite pour nous faire partager l’architecture portugaise qu’on confondrait presque avec un paysage grec. // sur la page d'accueil : vue depuis mon nouvel appartement, (© Pauline Brulez

Et voici donc la deuxième édition de Sélection obsession - un récapitulatif de tout ce que j'ai aimé lire, voir, écouter, visiter, discuter, manger (...) récemment et qu'il me tardait de partager avec vous. Une sélection toujours aussi éclectique - même si l'humour revient à plusieurs reprises.

Menocore– Vous connaissez sûrement cette situation où vous avez très envie de vous habiller avec une pièce ou dans un mood particulier, mais sans savoir mettre de nom dessus. Harling Ross l’a fait pour moi en inventant le mot « Menocore » et en a fait un article sur le site Man Repeller où elle écrit au quotidien. Je suis à la fois frustrée de ne pas l’avoir trouvé avant (même si mes recherches sur le style des italiennes m'en avaient rapprochée) et contente de pouvoir approfondir ma quête vers ce style de cinquantenaire en balade en Bretagne. Je vous laisse aller lire son analyse du sujet en attendant de vous concocter une tenue digne de la quinquagénaire relax qui sommeille en vous.

@hannahrosetindle – Parcourir Instagram en long et en large est un de mes passe-temps favoris et j’aime encore plus lorsque, par hasard, je tombe sur des perles. Hannah Tindle, assistante éditorial du magazine anOther, en est définitivement une. Je ne sais pas ce que je préfère entre ses descriptions et ses boucles d’oreilles mais son compte est la parfaite combinaison de selfies seconds degrés, mode vintage et vibes londoniennes.

Ava Ryan - @albertelbaz8 a reposté une vidéo de cette petite fille la semaine dernière, et il ne m’a pas fallu beaucoup de temps après me l’être passée en boucle pour aller regarder toutes les autres. Très populaire aux Etats-Unis, cette petite est bluffante d’humour et de talent, difficile parfois de se rappeler qu’elle n’a que 7 ans. Ses vidéos sont à retrouver sur les différents comptes de sa maman, Katie Ryan.

Le rouge et le rose – J’ai adoré l’association de ces couleurs récemment, Pandora Sykes en principale #inspiration. I’m currently working on it.

House of Cards – j’ai commencé par trouver cette série énervante – la politique n’y est que manipulation et chasse au pouvoir. Et à mesure où les épisodes défilent et que la saison 2 s'achève je crois que j’ai appris à aimer les mensonges, les secrets et la corruption qui en ponctuent chaque minute. Les personnages sont à la fois horribles et attachants; on finit par aimer tout le monde dans une série où chacun se déteste, ce qui promet des retournements de situations épiques. Le mieux, lorsqu’on commence une série diffusée depuis plusieurs années déjà, c’est qu’on a l’impression de pouvoir regarder des épisodes à l’infini, et ça c’est grisant – et fatiguant.

Juliette Armanet – j’ai découvert cette chanteuse française récemment grâce à La Poudre, le podcast de Lauren Bastide que je ne présente plus. J’ai parcouru l’ensemble de son album pour me faire une idée de sa musique et me suis arrêtée sur son morceau A La Folie. L’air est nostalgique et les paroles ont une pointe d’humour qui va très bien à la langue française, tout ce que j’aime.

J'espère que cette sélection vous aura plu et qu'elle vous aura fait découvrir de nouvelles choses. N'hésitez pas à partager la vôtre en commentaire, je serai curieuse de voir ce qui a rythmé votre mois de juillet. Vous pouvez retrouver la Sélection obsession précédente ici.

The Handmaid's Tale : analyse d'un colorama dramatique

The Handmaid's Tale : analyse d'un colorama dramatique

À propos du style des Italiennes

À propos du style des Italiennes